Trier : pourquoi ?, pour qui ? et où ?

Trier Pourquoi ?

Trier ses déchets, c’est d’abord un acte citoyen pour réduire la quantité de déchets produite par habitant et par an, puis c’est aussi un acte écologique, c’est mieux de réutiliser les matières premières pour une autre vie que de les enfouir sous terre où elles vont mettre des années (de quelques années à des centaines d’années ou plus) avant de se décomposer et enfin c’est un acte économique, le recyclage d’une tonne de ferraille coûte moins cher que de produire une tonne d’acier et puis ce sont des emplois non délocalisables.

Trier ses déchets pour Qui ?

C’est surtout pour ne pas laisser une planète poubelle à nos enfants et petits-enfants. Dans les années 1970, avec le développement des supers et hypers marchés, il y a eu aussi le développement du packaging (de l’emballage), l’arrêt des bouteilles consignées et un essor de l’emballage qui ne sert qu’au transport et qui fait vendre. Après, cet emballage ne sert plus et il va à la poubelle : NON depuis les années 1990 il doit aller au recyclable.

Toutes les actions de tri sont bonnes pour faire baisser la quantité de déchets produite par an et par habitant et donc bonne pour notre porte-monnaie, car si nous n’arrivons pas à augmenter la durée de vie du centre d’enfouissement de Ginasservis, le coût de traitement de nos déchets va exploser. De plus, en fin 2015, un constat a été fait par la DREAL (gendarme de l’environnement) d’une trop grande présence d’indésirables sur le site d’enfouissement (verre, bouteilles plastiques, cartons, papier) pouvant être recyclés. Si ce constat devait malheureusement se répéter, le site pourrait être fermé par décision administrative, et dans ce cas le coût explosera encore plus vite. C’est suite à ce constat que le SIVOM a demandé aux rippers (les personnes qui positionnent les conteneurs OM sur le camion) de sortir des conteneurs tous les recyclables, cartons, ferraille et indésirables (meubles, …). C’est aussi pour cela que les abords des conteneurs OM font souvent penser à une porcherie.

Le fait de trier permet de valoriser les recyclables et donc de minimiser les coûts de traitement.

Par exemple, depuis que nous sommes élus, nous avons mis en place le tri des déchets à la mairie. Le déchet principal de la mairie est le papier, c’est pourquoi nous avons demandé aux personnels de mairie de séparer les papiers des autres déchets et aussi à la femme de ménage de faire 2 sacs séparés (un pour les papiers et un autre pour le reste). Ainsi chaque semaine, nous amenons dans la benne à papier du PAV environ 1,5 sacs de 110 litres de papiers soit 165 litres de papier par semaine et donc pour une année environ 8600 litres de papier (PS nous vidons les sacs et les réutilisons). Nous faisons de même pour les cartons des différentes livraisons pour la mairie qui sont déposés dans la benne à carton de la déchetterie.

Pour favoriser l’apport au point de tri, la commune a décidé de faire un important effort sur les Points d’Apport Volontaire (PAV) par la mise en place en 2015 et 2016 de 2 PAV semi enterrés (Parking St Eloi et Cimetière des Rouvières) (un autre PAV semi enterré sera mis en place en fin 2016) pour favoriser le recyclage du verre, du papier et des emballages ménagers.

De même, en 2015 et 2016, nous avons sollicité la société ECO TEXTILE pour nous mettre à disposition une troisième benne, puis une quatrième pour les textiles, car trop souvent les bennes débordaient. En 2015, la commune a recyclé 6 tonnes de textile contre 4,7 tonnes en 2014. Courant 2016, nous avons demandé à cette société une cinquième benne et aussi une meilleure répartition de ces bennes sur la commune avec a minima une benne textile à coté de chaque PAV semi-enterré (une sixième benne est déjà demandée pour le PAV St Eloi).

De plus, nous travaillons avec le SIVOM pour que les bennes des PAV aériens que nous avons transformés en PAV semi-enterrés (actuellement 2) soit repositionnés sur des hameaux ou groupe de hameaux qui en sont dépourvus, de façon à rapprocher les PAV des producteurs de déchets c’est à dire nous, producteurs de recyclables et de déchets, afin de se rapprocher de la statistique d’un PAV pour environ 400 habitants.

Où apporter ces déchets ?

Une famille de 4 personnes qui trie ses déchets doit mettre dans le conteneur à Ordures Ménagères un sac d’environ 50 litres maximum par semaine.

Comment cela est possible : en triant ses déchets dès la production du déchet, c’est-à-dire dès la maison. C’est pour cela que la commune travaille à augmenter un nombre de Points d’Apport Volontaire (PAV).

Où sont nos Points d’Apport Volontaire :
Il existe 4 Points d’Apport Volontaire sur la commune, un cinquième va être mis en place en Novembre :

  • Un sur le parking de l’office du tourisme, c’est un PAV aérien, il collecte en vrac le Verre, les Emballages Ménagers Recyclables, les Papiers, pour le Textile un dépôt en sac est préférable. Pour les Ordures Ménagères le conteneur le plus proche est à la maison des Chaumeurs à côté du rond-point de l’entrée de ville.

  • Un autre sur le parking Saint Eloi, c’est un PAV semi enterré, il collecte en sac les Ordures ménagères sac de 80 litres maximum, en vrac, le Verre, les Emballages Ménagers Recyclables, les Papiers. Pour le textile, il est préférable de le mettre en sac

decheterie2

  • Un autre sur le parking du cimetière des Rouvières, c’est un PAV semi enterré, il collecte en sac les Ordures ménagères sac de 80 litres maximum, en vrac, le Verre, les Emballages Ménagers Recyclables, les Papiers. Pour le textile, il est préférable de le mettre en sac.
  • Le quatrième est à la déchetterie, c’est un PAV aérien, il collecte le Verre, les Emballages Ménagers Recyclables, les Papiers.
  • Le cinquième sera mis en place (novembre 2016) à l’entrée du Jas des HUGOU, ce sera un PAV semi enterré, il collectera en sac les Ordures ménagères sac de 80 litres maximum, en vrac, le Verre, les Emballages Ménagers Recyclables, les Papiers.
  • Il existe un autre point qui ne collecte que le verre, il est situé en face de l’école primaire et du foyer.

Coordonnées GPS des différents Points d’Apport Volontaire, cliquer ICI.

Il est rappelé qu’il est interdit de déposer des déchets en dehors des conteneurs sous peine d’amende pouvant aller jusqu’à 1500 €. Cela est valable partout sur la commune même à côté des PAV, à côté des conteneurs à Ordures Ménagères, devant l’entrée de la déchetterie et même sur l’ancienne décharge.

D’autres projets de nouveau PAV sont en cours d’étude, mais il faut savoir qu’un PAV semi enterré a un coût de mise en place d’environ 20 000 € (terrassement, mise en place et finition) s’il n’y a pas de réseau (eau, électricité, téléphone) à déplacer et encore bien plus s’il faut déplacer des réseaux et/ou acheter le terrain.

Si vous n’avez pas de point de collecte des recyclables près de chez vous, sachez qu’il en existe surement un à proximité de vos commerces habituels, près de l’école (parking de l’office de tourisme) si vous amenez vos enfants à l’école. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas pratiquer le tri sélectif.

Cas des cartons d’emballage : les cartons d’emballage ne doivent pas aller dans les conteneurs à Ordures Ménagères, ils sont recyclables et valorisables, il faut aller à la déchetterie. En début d’année 2017, un nouveau conteneur sera mis en place à côté de chaque PAV pour collecter les cartons (carton plié sans plastique et polystyrène). En attendant vous pouvez déposer les cartons à la déchetterie ou à côté des PAV proprement pliés mis dans un carton pour éviter leur envol, ils seront ramassés par le SIVOM.

Petit rappel :

  • Le Verre : bouteilles vides sans les bouchons, pot en verre sans les couvercles (pas de vaisselle, pas de vitre, pas de porcelaine)
  • Les Emballages Ménagers Recyclables : cartonnettes d’emballages non souillés, bouteilles plastiques vides, canettes de soda ou de bière, brique de lait ou de jus de fruit (tétra pack), boites de conserves (pas de déchets alimentaires contenus dans les emballages, pas de sachets plastiques, pas de plastique d’emballage des packs d’eau ou de jus de fruits, pas de barquette alimentaire ou de viande)
  • Les papiers : papiers journaux, publicité, papier (non souillé d’huile ou de peinture, pas de papier peint, pas de mouchoirs, pas de sachets plastique, pas de ficelle)
  • Les textiles : vêtements propres, linge de maison propre, chaussures attachées par 2, maroquinerie.

Cas particuliers :

  • Les médicaments : périmés ou non ils sont à remettre à la pharmacie (si possible en séparant les périmés des non périmés (redonnés aux œuvres caritatives), les emballages vides peuvent aller aux recyclables (la notice aux papiers, l’emballage en carton aux emballages et les blisters vides aux Ordures Ménagères).
  • Les piles : Elles sont à déposer dans les commerces où vous achetez les piles neuves ou à la mairie dans le conteneur à piles.
  • Les ampoules à économie d’énergie (fluo-compact ou tube Néon) : elles contiennent du mercure, il faut donc les recycler en les ramenant dans les commerces où vous achetez les ampoules de remplacement.
  • Les Bag in Box (cubitaner) : une fois vide, il faut enlever le sac qui va aux déchets (il peut servir de sac à déchets) et plier le carton et le mettre dans les cartons.
  • Les bouchons de bouteilles (plastiques et liège) : les bouchons plastiques, liège et faux liège sont collectés pour l’association les bouchons d’amour (à la mairie, à la boulangerie « les Moulins du Montagnier » et à la bibliothèque « Anagramme ») pour aider les handicapés à changer de fauteuil ou à modifier leur maison suite à leur handicap.

Devenir de nos recyclables : En triant les déchets, nous pouvons donner une nouvelle vie aux emballages.

Par exemple :

  • Avec une bouteille en verre, on fabrique une bouteille en verre
  • Avec 670 canettes, on crée un vélo
  • Avec 19000 boîtes de conserve, on réalise une voiture

Un déchet jeté dans la nature ne disparaît pas tout de suite, sachez-le… Un produit peut mettre plusieurs milliers d’années à se dégrader.

Par exemple :

  • Un mouchoir en papier met trois mois à se dégrader et plus s’il ne pleut pas
  • Une canette met entre 10 à 100 ans
  • Un produit en verre met près de 4000 ans à disparaître dans la nature

Pour plus de détails sur la destination des différents déchets consulter le fichier "Destination des différents déchets" en cliquant ici et le "Bilan de la collecte sélective 2014" réalisé par le Syndicat Mixte de la Zone du Verdon, en cliquant ici.